Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Caropatouille

Caropatouille

Menu
Recette de Pâte à Maïs

Recette de Pâte à Maïs

Voilà la recette que j'utilise pour faire la porcelaine à froid:



Tout d'abord, les ingrédients:
      -  200 g de colle vinylique extra forte ( j'utilise la marque giotto ), on trouve çà dans les magasins de loisirs créatifs
      - 140 g de farine de maïs
      - 2 cuillères à soupe d'huile végétale ( j'utilise celle de colza ) pour l'élasticité
      - 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc pour la conservation
      - 2 noisettes de crème ( style nivéa )
      - papier film pour emballer
      - 1 balance pour mesurer les doses
      - 1 casserole à fond anti-adhésif
      - 1 cuillère en plastique







On commence par prendre une noisette de crème que l'on étale sur le papier film disposé bien à plat sur une table.
On réserve pour la fin de cuisson de la pâte.
















Les mélanges se feront directement dans la casserole à fond anti-adhésif.


On pèse donc  200g de colle vinylique extra forte.


















      On ajoute l'huile et le vinaigre, on mélange alors.


On peut également ajouter la teinture à ce moment là, si l'on a besoin d'une grande quantité de pâte d'une même couleur ( ici j'ai mis de quoi faire de la couleur chair ).

 On ajoutera alors une coulée de blanc ( à mettre avec toutes les couleurs, sauf le noir, le rouge et le marron, pour que les couleurs ne virent pas au fluo ), et une noisette de la couleur désirée.

Attention, en séchant la teinte à tendance à s'accentuer de 2 ou 3 tons.

On pourra aussi ne teinter que ce dont on a besoin au fur et à mesure après la fabrication.
















On ajoute les 140 g de farine de maïs ( ou fécule, c'est la même chose ).

Et on mélange de nouveau

 
















Avant de mettre à chauffer sur "feu" doux. Si il se forme quelques grumeaux ne pas s'inquiéter, ils disparaîtront durant la cuisson.










Bien mélanger tout le long de la cuisson de la pâte pour qu'elle ne brûle pas.














Lorsque la pâte commence à bien se détacher des bords, il faut penser à bien récupérer les restes sur les montants de la casserole.












En fin de cuisson vous obtenez un pâton bien stable.

On obtient un aspect comme de la pâte à choux, en pâtisserie.















On doit pouvoir appuyer sur la pâte avec la cuillère en plastique sans que celle-ci n'y attache.


On peut alors passer le pâton sur le film pommadé et laisser patienter le temps d'essuyer la casserole et la cuillère qui ne seront dévolue qu'à la préparation de cette pâte.







On prends la 2ème noisette de crème que l'on répartie sur ses 2 mains.

On peut alors commencé à malaxer la pâte.













On malaxe pendant 5 min environ jusqu'à ce que le résultat soit bien lisse et n'accroche plus du tout aux doigts.













On sait que la pâte est réussie lorsque, quand on tire sur un morceau pour le détacher, il donne l'impression de se déchirer et que la pointe restante sur le pâton ne s'écrase pas.









On roule la pâte dans le papier filme en évacuant tout l'air possible.

On laisse ensuite la pâte refroidir avant de l'utiliser en modelage.

Cependant, pendant le temps de refroidissement il faut surveiller qu'il n'y est pas de gouttelettes qui se forment entre la pâte et le papier film.
Sinon, il ne faut pas hésiter à remplacer le papier film sous peine de voir se développer de la moisissure, la porcelaine à froid craignant l'humidité.


La pâte se conserve très bien dans son papier film et enfermé dans une boîte hermétique durant quelques mois (pour la boîte j'ai recyclé une boîte à bonbon de gros conditionnement ).


On peut alors la colorée et la modeler à sa guise.

Pour la colorer, on peut utiliser la gouache, la peinture acrylique et la peinture à l'huile, sachant que l'acrylique et  surtout la gouache on tendance à assécher un peu la pâte.


Si cela vous dit de tester, alors bonne patouille à tous.



       De gros bisous et un merci à mon petit photographe du jour: mon fils adoré, Elouan.
null